Après un report d’une semaine et deux reports d’une journée, le vol VA 230 d’Ariane 5 a finalement permis la satellisation samedi 18 juin de deux nouveaux relais de télécommunications.

Réalisé par Arianespace depuis le Centre spatial guyanais à l’aide d’une Ariane 5 version ECA (dite « 10 tonnes », la plus puissante de la gamme), le lancement est intervenu ce samedi à 18h38, heure locale (23h38, heure de Paris). La fenêtre avait été décalée d’un quart d’heure quelques minutes avant son ouverture, puis un problème survenu sur l’ensemble de lancement avait entraîné une interruption de la chronologie, à H-2 minutes et 24 secondes. La chronologie finale, appelée séquence synchronisée et longue de sept minutes, n’avait repris qu’à 18h31, heure locale.

Les satellites de télécommunications EchoStar XVIII (Etats-Unis) et BRIsat (Indonésie) ont été placés sur une orbite de transfert géostationnaire standardisée, située entre 249,3 et 35 786 kilomètres d’altitude, avec une inclinaison de 6 degrés. La séparation avec le premier satellite est intervenue au bout de 29 minutes et 20 secondes, celle avec le second après 42 minutes et 6 secondes de vol.

Avec 10 730 kg de charge utile (satellites, ergols et structures porteuses inclus), le vol marquait un nouveau pic de performance pour le lanceur européen -le précédent avait été atteint le 7 février 2013 lors du vol VA 212. Un saut quantitatif de 337 kg autorisé grâce à une meilleure connaissance des performances réelles du lanceur, un réajustement constant des modèles de vol, de régulières améliorations, et l’utilisation des matériels les plus performants.

Depuis 1979, la famille Ariane a ainsi permis le lancement de 534 satellites. La mission VA 230 constituait le 86e vol d’un lanceur Ariane 5 en vingt ans (premier vol le 4 juin 1996) et le 56e vol de sa version ECA . C’est enfin le 72e succès d’affilée pour Ariane 5. Record à battre : les 74 vols réussis consécutifs d’Ariane 4 réalisés entre le 29 mars 1995 et le 15 février 2003.

Comme l’a annoncé Stéphane Israël, le PDG d’Arianespace, à la fin des discours de remerciements, le prochain lancement d’Ariane interviendra le 24 août. Il embarquera les satellites Intelsat-33e et Intelsat-36 dans le cadre de la mission VA… 232. La mission VA 231 était en effet programmée pour la mi-juillet, avec les relais de télécommunications DSN-1 (Japon) et Gsat-18 (Inde), mais un défaut de pressurisation du conteneur de transport a endommagé le premier satellite lors de sa livraison en Guyane le 30 mai. La mission VA 231 n’aura visiblement pas lieu avant septembre.

 

Comments are closed.