Air France/KLM veut passer à un cran au dessus dans son partenariat stratégique avec Aeromexico qui est aussi un membre fondateur de l’alliance SkyTeam. Déjà les deux compagnies aériennes assurent des vols en partage de codes non seulement sur le tronçon Paris-Mexico mais aussi au delà de leurs hubs respectifs. Via Aeromexico, les passagers d’Air France/KLM ont ainsi accès à plus d’une vingtaine de destinations intérieures mexicaines.

« Le trafic en transit au delà de Mexico représente 20 % de notre trafic total », indique Eric Caron, directeur général d’Air France/KLM pour le Mexique. D’ailleurs, l’augmentation de l’offre en sièges entre Mexico et Paris et Amsterdam s’est faite en combinaison avec Aeromexico. KLM augmente le nombre de ses fréquences hebdomadaires, Air France met l’Airbus A380 en quotidien entre Paris et Mexico tandis que Aeromexico desservira Amsterdam à compter du mois de mai prochain à raison de trois vols hebdomadaires en Boeing 787-8, comme le rappelle Frédéric Gagey, président d’Air France.

Il s’agit désormais de passer à la vitesse supérieure. Plusieurs scénarios sont à l’étude et notamment celui de faire entrer Aeromexico dans la joint-venture transatlantique qui réunit Air France/KLM, Delta Air Lines et Alitalia. La joint-venture couvre déjà le Mexique via le réseau Delta Air Lines. L’entrée d’Aeromexico permettra de renforcer encore plus un dispositif qui aligne un parc de 129 avions et génère 13 Md€ de recettes annuelles.

Autre scénario à l’étude : élargir le nombre de destinations en partage de codes avec Aeromexico au delà de Mexico. Elargissement sur des destinations nord-américaines desservies par Aeromexico mais aussi sur des destinations d’Amérique Latine.

 

Comments are closed.