L’A350XWB est un véritable succès commercial, particulièrement en Asie, ou environ 30% de commandes fermes ont été placées pour cet avion. Cet appareil est parfaitement adapté pour le marché asiatique, et ses performances, ses coûts opérationnels réduits permis par une grande flexibilité de retrofit en fonction des types de routes et la communalité de ses versions avec les autres appareils de la famille Airbus, ainsi que son confort avec sa fameuse cabine « Airspace » by Airbus qui garantit le bien être des passagers, en font son succès. Actuellement Airbus a signé des partenariats industriels avec Korean Aerospace Industry qui fabrique les portes de nez de train d’aterissage avant.

Korean Aerospace Industry et Korean Air Aerospace Division (KAL-ASD) ne produisent d’ailleurs pas seulement des pièces pour l’A350, mais aussi pour les différents appareils de la gamme de produits Airbus, y compris la famille A320, A330 et l’A380.

La cabine de l’A350 est aujourd’hui la moins bruyante de sa catégorie, avec 4 décibel de moins que sur les avions qu’il remplace et permet aussi de réduire les émissions de Co2 de 25%.

En Mars 2017, la plupart des livraisons d’Airbus A350-900 se sont faites en Asie dont à Cathay Pacific, Singapour Airlines, China Airlines, et plus récemment Asiana Airlines qui a reçu de SMBC Aviation Capital son premier A350 XWB au centre de livraison d’Airbus à Toulouse le 24 avril dernier.

Sur les 821 commandes d’avions qu’Airbus totalise en mars 2017, 211 concernent des appareils de type A350-1000 qui entrera en service à la fin de l’année, date encouragée par les retours positifs des équipes d’essais en vol et des autorités de certification.

Nadia Didelot pour AeroMorning

Sur le même thème

 

Comments are closed.