En anglais on appelle cela des mergers & acquisitions (les M&A) ce qui signifie en bon franais les fusions-acquisitions (F-A). Javais dbut cette chronique en faisant un focus sur la cession dune partie du groupe allemand SGL Carbon un spcialiste canadien des arostructures, en loccurrence Avcorp qui revient donc avec cette acquisition de plain-pied dans le domaine des arostructures en composites aprs avoir fait une premire acquisition dans ce secteur avec Comtek Advanced Structures en 2007. Ce dernier exploite deux sites de production lun Burlington en Ontario, lautre Phoenix en Arizona. Cette vente se fait perte pour lAllemand SGL Carbon qui cde sa filiale amricaine Hitco Carbon Composites (qui reprsente les activits arostructures) pour un prix de vente ngatif de 47 millions de dollars, soit 43 millions deuros. SGL Carbon ne publie pas le chiffre daffaires de sa filiale Hitco Carbon, mais les estimations pour 2013 slevaient moins de 60 millions de dollars, date laquelle elle intgrait encore une filiale, Rostec, qui a t cde en 2014.

Selon lagence Bloomberg, cette cession dactivit fait suite aux retards rcurrents quont connu, et que connaissent dailleurs encore, les programmes 787 de Boeing et F-35 de Lockheed Martin. Pour ces appareils, Hitco fournit en effet des panneaux de voilure et de fuselage ainsi que diverses autres pices structurales. A Gardena, o sont employes 550 personnes, la firme ne russit pas quilibrer ses comptes avec notamment les investissements consentis pour ces deux programmes.

Mme si la journaliste Viveca Novak du Centre pour l’intgrit publique (Center for Public Integrity) rtorque ceux qui se posent la question de savoir sil est raisonnable de poursuivre le programme de lavion de chasse F-35, que ce programme darmement a t en 2014 une anne record pour l’entrepreneur principal du JSF Lockheed Martin (contribuant ainsi hauteur de 4,1 millions de dollars de ses revenus) ou encore Northrop Grumman galement hauteur de 4,1 M$, United Technologies (UTC) pour 2,1 M$ ou mme BAE Systems pour 1,4 M$, il nen reste pas moins que les vicissitudes de ces programmes amricains ont eu raison de la patience de lAllemand SGL Carbon propritaire du fournisseur Hitco Carbon.

De son ct le groupe UTC a jug inopportun de conserver dans son primtre lhlicoptriste Sikorsky (un chiffre daffaires de 7,5 Md$) quil vient daccepter de cder Lockheed Martin pour la somme rondelette de 9 milliards de $, mme si cette somme est ramene 7 Md$ aprs la prise en compte des taxes sur les bnfices engendres par la transaction. Le premier estime que Sikorsky ne satisfait plus aux critres de rentabilit quil sest fix (voir la chronique dAeromorning du 13 mars 2015) tandis que le second groupe dont la prsidente excutive est la trs charismatique Marillyn Hewson affirme que les activits de Sikorsky sinsrent tout naturellement dans le portfolio de Lockheed .

Cest encore pour dautres raisons quhier 28 juillet, on apprenait que le groupe nerlandais fokker Technologies va passer dans le giron du britannique GKN et plus particulirement de sa filiale aronautique GKN Aerospace. Cette vente relve semble t-il purement daspects financiers pour son partenaire financier Arle Capital Partners qui souhaite un moment appropri rcuprer son investissement et les bnfices qui vont avec, tandis que pour lacqureur GKN il est question de faire franchir sa division Aerospace une nouvelle tape qui la place dans les deux premiers fournisseurs darostructures mondiaux en soctroyant la seconde place derrire lAmricain Spirit AeroSystems.

Lacquisition se fera pour un montant de 706 millions deuros alors que le chiffre daffaires de lentreprise sest tabli 758 M en 2014. Elle complte non seulement GKN Aerospace dans des activits darostructures – cela conforte limplication de GKN Aerospace sur des programmes phares tant civils que militaires, a expliqu Kevin Cummings CEO de la branche, mais elle renforce aussi son implantation gographique tant en Europe, quen Amrique du Nord et quen Asie. Et au niveau technologique, lapport de Fokker Technologies lui confre dornavant des comptences dans le domaine du cblage aronautique (il dtient la 3e position derrire Safran-Labinal et Latcore-Latlec).

Des fusions-acquitions qui vont bon train et qui laissent entrevoir que le phnomne est loin dtre termin.

Nicole Beauclair pour AeroMoring

 

Comments are closed.