De nombreuses personnes ont peur en avion car elles ne comprennent pas comment une machine de plusieurs centaines de tonnes peut évoluer dans le ciel sans tomber. Il est bon de rappeler quelques principes aérodynamiques pour vous expliquer comment vol un avion. Le premier principe aérodynamique est celui de la portance.

La portance est un principe simple, que l’on retrouve autant sur l’avion que chez les oiseaux. Au fur et à mesure que l’avion accélère, l’air passe au dessus, et en dessous de l’aile. L’air qui passe au dessus de l’aile est plus rapide que l’air passant sous celle-ci, créant ainsi un effet de portance. L’effet est que l’avion est alors tiré vers le haut grâce à cet air. L’air va plus vite au dessus de l’aile grâce à sa forme bombée. La portance qui tire l’avion vers le haut, s’oppose au poids de l’avion qui le tire vers le bas. Mais plus la vitesse est importante – plus exactement plus la différence de vitesse est importante, plus la portance est importante, maintenant l’avion dans le ciel.

Les moteurs sont donc importants, puisqu’ils permettent de faire accélérer l’avion et de créer ce principe de portance. Une autre peur commune est celle de penser que si les moteurs tombent en panne, l’avion chutera vers le sol. C’est un cas très exceptionnel et rare, mais même si l’avion perd un moteur – par exemple du fait d’un incendie, celui-ci sera éteint depuis le cockpit, et l’avion poursuivra son chemin avec un seul moteur, qui est largement suffisant pour faire voler l’avion. Dans le cas encore plus exceptionnel ou les deux moteurs tombent en panne, l’avion, grâce à son aérodynamique et au phénomène de portance, pourra planer pendant 25mn environ sur une distance de 200 à 250Km, ce qui est largement suffisant pour trouver un aéroport. Sur les gros porteurs qui disposent de 4 moteurs, vous pouvez mesurer la probabilité pour que les 4 moteurs tombent en panne au même moment…

Enfin, les ailes. Certains passagers s’inquiètent de voir les ailes se courber, notamment en situation de turbulences. Là encore, les ailes sont faites pour se plier. Elles sont très flexibles pour absorber les tensions de l’air et la force de la portance. Une aile n’a jamais cassé en vol. Sur certains gros avions, elles sont mêmes faites pour se courber d’une amplitude de 8 à 10m. Impressionant. Mais elles ne cassent pas.

Vous en savez un peu plus sur l’aérodynamique d’un avion, qui reste, rappelons le, le plus sur moyen de transport au monde.

Nous réalisons des stages pour vaincre sa peur en avion. Contactez-nous pour en savoir plus.