LONDRES, December 6, 2016 /PRNewswire/ —

En septembre 2015, la ministre allemande de la Défense annonçait son intention d’équiper la Bundeswehr pour l’avenir dans le cyberspace par le biais d’une unité organisationnelle indépendante axée sur l’information et l’Internet. Depuis, la Bundeswehr s’est employée à créer sa nouvelle cyberdivision en surmontant des obstacles tels que le recrutement et la réorganisation abordés dans cette interview.

À la veille de la 11e édition annuelle de la Cyber Defence and Network Security Conference (CDANS), Defence IQ a interviewé des hauts fonctionnaires de la Bundeswehr au sujet de leur initiative de création d’une quatrième force armée destinée à la lutte contre les cyberattaques de plus en plus courants. Pour lire l’interview, rendez-vous sur : http://bit.ly/2gkaQAQ

Dans cette interview, la Bundeswehr explique les raisons justifiant la création d’une nouvelle cyberdivision en soulignant que dans un monde de plus en plus interdépendant, l’État, les entreprises et la société sont plus vulnérables aux attaques toujours plus complexes qui exigent que l’État développe sa capacité d’agir.

Par conséquent, la Bundeswehr a décidé la création d’une nouvelle division, indépendante de l’armée, de la marine et des forces aériennes, qui constitue un excellent fondement grâce à 20 000 individus possédant des compétences spécialisées en informatique et Internet et regroupe les employés actuels dans le cadre d’une grande unité organisationnelle misant sur les connaissances existantes. En outre, en mettant sur pied une organisation moderne, la Bundeswehr espère attirer des experts issus de la population civile sur le marché du travail désireux de faire carrière dans les forces armées allemandes.

Au cours des cinq prochaines années, la Bundeswehr se propose de créer 130 nouveaux postes subordonnés à la Direction générale. Dans un premier temps, 13 500 postes seront réaffectés courant 2017 au nouveau service consacré à l’Internet et à l’information, suivi par la création au printemps 2017 d’une importante division organisationnelle militaire spécialisée en ces domaines. Malgré les efforts de restructuration, aucun des emplacements actuels ne fermera. Les projets actuels prévoient d’adapter la structure de l’organisation et d’augmenter sa taille de 2018 à 2021.

Vous pouvez télécharger l’interview intégrale à la page : http://bit.ly/2gkaQAQ

Pour consulter le programme complet, des détails sur la manifestation et les modalités d’inscription au CDANS 2017, visitez la page http://www.cdans.org

 

Comments are closed.